La Boîte à Questions : Épisode 3 (Leo)

Benjamin frappa à la porte.

« Entrez ! » cria Stan. Au son de sa voix, il était assis sur son fauteuil.

Benjamin fît la moue. « Erm… Désolé, toujours pas possible ! » Le jeune auteur entendît le dieu fulminer dans une langue étrangère, puis il ouvrît la porte. « Vous n’étiez pas en train de m’insulter, là ? » demanda le jeune homme, inquiet.

« Hein ? Oh non, non. J’étais juste en train de ruminer contre ces fichues règles… Bon, c’est quand que tu prends la place d’un dieu ? Pas envie de me farcir le trajet jusqu’à la porte toutes les semaines. D’ailleurs, on est déjà dimanche ? » Benjamin hocha de la tête. « Bordel que le temps passe vite…

– Vous semblez un peu énervé… » remarqua le jeune homme.

« Ah bon, tu trouves ? » demanda le dieu sur un ton sarcastique. L’auteur fronça les sourcils. « Oui bon ok, juste un petit peu.

– Qu’est-ce qu’il s’est passé ?

– Il se passe que je joue à Mega Man et ce jeu me les brise !

– Quel épisode ?

– Le premier. » grommela le dieu.

Benjamin lui fît un sourire compatissant. « Vous y jouez sur Wii U ou 3DS ? Vous pourriez utiliser des save sta…

– Alors ça, hors de question ! Je vais finir ce foutu jeu à la loyale, quitte à y passer la semaine ! »

Eh, au moins il la joue réglo, pensa le garçon. Pas comme moi… « J’ai des questions pour Leo !

L’énervement du dieu disparût en un instant « Ah, c’est bien ça !

– J’ai du un peu forcer la main des lecteurs par contre.

– Ah…

– Ouais… La rubrique marche un peu, mais pas autant que je l’espérais… » Benjamin soupira. « On dirait qu’ils ont peur

– Ou bien qu’ils n’en ont rien à foutre.

– Hey, ça c’est pas sympa ! » Il vît le regard circonspect du dieu. « Bon ok, il y a une part de vérité en ce qui concerne le grand public. Ceci dit, ceux qui la lisent aiment bien et alimentent la rubrique, donc ça me va !

– Bah tant mieux pour toi, écoute ! Dans tous les cas, j’aime aussi cet exercice, donc si tu veux continuer à le faire, tant mieux ! Installe-toi, je vais aller chercher Leo. »

Trois minutes plus tard, alors que Benjamin s’amusait à essayer de battre le niveau de Guts Man et d’échouer lamentablement au premier écran, il vît la porte de la maison s’ouvrir.

Spontanément, Benjamin se leva. « Leo ! Content de te revoir !

– Ben, ça fait longtemps ! » Les deux garçons se serrèrent la main. « Comment ça va ?

– Bah tranquiloutre et toi ?

– Eh, ça va. La routine. Stan m’a dit que tu avais des questions pour moi.

– Yup ! Les lecteurs de tes aventures t’ont posé quelques questions et m’est avis que tu vas rire en en écoutant quelques unes.

– J’ai hâte de voir ça ! » Sur invitation de Stan, les deux garçons se posèrent sur les fauteuils. « D’ailleurs, ça en est où l’écriture ? »

Benjamin lança un regard légèrement atterré envers le dieu, puis répondît au garçon. « Lentement, mais sûrement. Les lecteurs en sont à l’avant-veille du match d’aquachorda, tandis que j’en suis à la scène de la révélation avec… » Le garçon fît un geste vague indescriptible.

« Oooooh… Seulement ?

– Oui, seulement, mais bon, je dois avouer que je prends un pied monstrueux à l’écrire et plus le rythme s’accélère, plus ça me motive à écrire vite ! À ce stade, j’en serai à la scène où… » L’auteur refît un geste indescriptible de la main. Leo hocha gravement de la tête. « D’ici fin Février, début Mars… Si je ne me prends pas Monster Hunter 4 ou Zelda Majora’s Mask dans le genou ! »

Leo explosa de rire. « Normal ! Il ne sortent que maintenant chez vous ?

– Ouaip. D’ailleurs, je t’envie. Tu peux déjà jouer au nouveau Zelda, toi !

– Yep, et il déééfoooonce ! » chantonna Leo. Benjamin grogna, ce qui fît rire Leo et Stan. « Enfin bref, tu me montres tes questions ? J’ai hâte de partager mon savoir à tes lecteurs !

– Heheh, dans tous les cas, pas de spoil concernant… » Il mima à nouveau ce qu’il avait fait en premier.

– Pas d’problème ! »

24

Leo mît quelques secondes à comprendre.

« C’est avant que… » précisa vaguement l’auteur.

« Ooooooh okay ! Bah toi tu sais déjà.

– Yup… »

Le regard de Leo devînt triste. « Pour le coup, ouais… Ça ne va pas durer longtemps…

– Hélas. C’était drôle en plus.

– Ouais… Enfin, ainsi vont les choses…

– Yep… On passe à la suite ?

– Ouais.

24

Leo observa l’écran du téléphone pendant quelques secondes. « … Ça a à voir avec les huîtres ?

– J’ai commencé le livre sur l’homme un peu bizarre qui te parlait d’huîtres, un peu avant ton Passage.

– T’es sérieux ?

– Yup. Sa question était même la première phrase du livre.

– Noooooon… » Leo explosa de rire. « T’es vraiment con !

– Je sais. » répondît Benjamin, modeste.

Les trois hommes mirent quelques secondes à s’en remettre. Puis Leo déclara « Pour le coup, vu que personne n’est véritablement au courant de ce que je suis, bah ça va être un peu compliqué.

– D’ailleurs, tu as déjà pensé à faire ton… Coming-out ? »

Leo prît quelques secondes pour réfléchir. « Eh bien… Vu comment ça s’est fini avec mes parents, ça devrait plutôt bien se passer. Ceci dit, je sais déjà que certains auront du mal à l’accepter.

– Oui, enfin, si tu fais ça, penses à m’enlever de ton équation. » précisa Stan.

« Bien évidemment. Déjà que dire au gens que quelqu’un se balade avec des super-pouvoirs est assez chaud, alors j’imagine même pas si on leur disait que les dieux existent… Et encore plus si je leur disais que notre dieu était un chat noir portant des vêtements chics de l’ère victorienne. »

Un immense sourire se dessina sur le visage du dieu. « Huh… Pour le coup, vu comment tu le formules, j’ai vraiment envie de voir ce que ça donnerait ! »

Leo prît un air taquin. « Au pire, je tente et puis si la réaction est satisfaisante, on garde, sinon je remonte le temps. »

Stan fît la moue. « Et créer un nouveau double avec la chance qu’il finisse comme Albert ou Johnson… Ouais, mais non en fait.

– Pas faux. Sinon, tu veux que je porte des collants quand je me présenterai comme le nouveau super-héros ? »

Stan et Benjamin se rappelèrent de l’histoire d’un Leo justicier et explosèrent de rire.

« Par contre, tu vas rire, mais je te verrais bien en mascotte pour la TBC. » proposa l’auteur.

« Gné ?

– Bah, tu t’es bouffé tellement de trams que tu pourrais bien être le symbole de ce qu’il ne faut pas faire… »

Leo transforma sa main pour montrer ses griffes vulpines. « Eh toi ! Tu veux pas tâter de mes griffes pour devenir le symbole de ce qu’il ne faut pas faire ? » dît le garçon d’un air faussement menaçant.

« Très classe… » commenta Benjamin. Leo lui tira la langue. « Dans tous les cas, tu serais bien plus classe que la mascotte de la RATP.

– Quoi ? Le lapin rose qui se fait écrabouiller les doigts ?

– Celui-là même ! »

Leo pouffa. « Ah ben sympa de me comparer à ce monstre de charisme ! » Tout le monde se mît à rire. « Plus sérieusement, ça serait fun d’être une mascotte TBC… Mais dans ton Bordeaux, pas le mien. Parce que bon, si ça se faisait ici, ma gueule de renard serait placardée partout et ça ferait tellement star system à deux balles.

– Pas faux…. On parlait de quoi déjà ? » Leo haussa les épaules. « Eh, on passe à la suite. »

24

« C’est moi ou il y a une constante dans les questions ? »

Benjamin haussa des épaules. « Eh, c’est la rançon de la bourriche. » Il vît tous les regards tournés sur lui. « … D’huîtres. »

Stan se frappa au front. « Tu sais que c’est interdit de faire des blagues aussi nulles ?

– Sérieux, c’était navrant, mec. » dît Leo.

« Je sais. » Benjamin se mît à sourire bêtement.

« Parfois, j’aimerais bien te faire Passer.

– Oh ?

– Juste pour que tu te fasses bouffer par tes ténèbres.

– Hey ! Pas cool.

– Tu l’as bien cherché !

– Pffff… »

Leo prît une part de gâteau. « En tout cas pour en revenir à la question, les huîtres, c’est immonde. T’as juste l’impression que quelqu’un te crache un gros molard dans la gorge.

– Tain’ Leo ! T’es dégueulasse ! » Benjamin grimaça.

« Ouais, mais pas autant que ces trucs de l’enfer !

– J’approuve, mais tu aurais quand même pu utiliser un langage plus fleuri.

– Pas de ma faute si ces trucs sont immondes ! »

Stan hocha la tête par dépit. « Parfois, j’aimerais bien te refaire Passer pour que tes ténèbres reviennent et te bouffent. »

Leo fut choqué. « Hey ! Pas cool ! »

Pourquoi j’ai une impression de déjà-vécu, pensa l’auteur.

24

« Qui ?

– T’inquiètes, j’ai jamais compris moi-même… » se lamenta Benjamin.

« Oh… Eh bien techniquement, la personne qui se rapprocherait le plus du double maléfique pourrait être Sidney… »

Benjamin se mît à réfléchir. « Eh, pas faux. Même si pour le coup, lui était vraiment le champion de l’impureté.

– Je me demande pourquoi il a agi comme ça… » se demanda Leo.

« Crois-moi, je suis en train d’explorer son passé en même temps que j’écris le livre et… Tu ne veux pas savoir.

– Ah ?

– C’est… Assez dérangeant.

– J’imagine, vu le petit aperçu qu’il m’avait donné.

– Un véritable monstre…

Un silence pesant s’empara de la pièce. Seul le bruit de la console pouvait être entendu.

« Enfin… Tu n’as plus besoin de te soucier de lui.

– Pour l’instant. » déclara Leo.

Benjamin leva un sourcil. « Oh ?

– Quelque chose me dit qu’il reviendra. »

L’auteur se mît à sourire. « Boh, ne t’inquiètes pas. Même si j’écris un livre sur tes aventures, ça ne veut pas dire que tu es un personnage de livre classique ! La convenance narrative ne te rattrapera probablement pas.

– J’espère bien. »

La musique continuait de résonner dans le salon. « Bon, et si on aidait Stan à finir ce foutu jeu ?

– Ah ça non ! C’est à moi et moi seul de le finir !

– On se passe la manette à chaque fois que l’on crève ? »

Le dieu était hésitant, puis céda. « Bon allez, on fait ça. »

Jamais une télévision ne fut autant détruite par lancer de manette et de cris de rage furent entendus que cet après-midi là.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s