Les Chroniques de Loutre-Monde – Eastern Tails : Épisode 7

Trois semaines plus tôt…

Ryû se prit un coup de bâton dans l’épaule.

« Nul ! » cria Yukito. « On recommence.

— Owwwwww. Papaaaa, ça fait déjà vingt minutes que l’on s’entraîne. On peut pas s’en arrêter là ? »

Les sourcils de son père se froncèrent. « Vingt minutes, c’est le temps que je mettais pour m’échauffer seulement. Allez, on recommence. »

Ryû jeta son sabre en bois au sol. « Non, on arrête ! J’en ai marre de me prendre des coups à répétition ! »

Le jeune homme se fit légèrement taper sur la main d’un léger coup de sabre en bois. « Et tu vas continuer à te faire taper dessus si tu ne te défends pas. Tu penses vraiment que je suis arrivé aussi loin sans avoir à me défendre ?

— Oui, mais il y aura toujours des gens pour me défendre ! » protesta Ryû.

« Hah… Hahahahah ! » Le rire de Yukito fut volontairement sonore. « Si seulement c’était aussi simple ! Si tu restes aussi mou que ça, t’inquiètes que ceux qui te défendent seront les premiers à t’attaquer. Reprends ton sabre. On continue.

— Mais je ne suis pas mou ! C’est juste toi qui es trop fort ! Tu n’arrêtes pas de te comparer à moi, mais dans la rue, j’arrive à en mater pas mal si je le veux. »

Yukito parut sceptique. « Moui… Mais n’oublie pas qu’il y a toujours plus fort que toi. Et le jour où tu tomberas sur l’un de ces gars-là, tu feras carrément moins le fier. »

Ryû s’énerva. « Mais je peux tout à fait me défendre par moi-même, j’te jure ! »

Le hundini se frotta le visage, exaspéré. « Ryû, si tu comptes me succéder, agis au moins comme un adulte. Non, parce qu’à ce rythme, je te déshérite et c’est Tarô qui empoche le nom des Sasaki, que ça nous plaise ou non. »

La mâchoire du jeune homme se resserra. Il s’empara du sabre au sol et se mit à lancer des attaques à l’encontre de son père. « Tu n’oserais jamais… » hissa Ryû.

La confiance se vit sur le visage du père. « On parie ? »

Ryû enchaîna des coups de plus en plus violents, tous aisément bloqués par Yukito.

Puis lorsque ce fut au père de contre-attaquer, il ne donna qu’un seul coup, qui fit partir le sabre en bois de son fils plusieurs mètres au loin.

Yukito regarda son fils dans les yeux. « Un mois.

— Hein ?

— Tu as un mois pour t’entraîner. Et si dans un mois tu ne parviens pas à me faire ne serait-ce que lever un sourcil avec tes aptitudes au combat, c’est Tarô qui récupère ma succession. Et crois-moi que c’est ce qu’il désire de plus au monde. » Il tendit son poing vers Ryû. « Marché conclu ? »

Le jeune homme fulminait, mais était néanmoins heureux de la chance qui lui était donnée. Il cogna gentiment son poing contre celui de son père. « Marché conclu. »

Ryû retira rapidement son poing pour se le masser. « Aïïïïe. »

Yukito sourit. « Bien, l’entraînement est fini… Du moins pour moi. J’ai pas mal de choses à faire en ville. Après, libre à toi de continuer l’entraînement si tu veux, hein. Je ne te force pas. » Il se tourna et vit la mine renfrognée de son fils, puis sourit à nouveau. « Tu veux que je convoque Juri ? »

Le garçon hocha la tête. « Parfait. Allez, à tout à l’heure, fiston. »

[Épisode 8]




Instant making-of/Fun fact : Tarô n’est né qu’en Février de cette année et était censé n’être qu’un des Maîtres Épéistes de Johsei, avant de petit à petit se transformer en ce que vous pouvez apercevoir aujourd’hui. Donc son inclusion ne s’est faite plus ou moins qu’à la dernière minute, mais ce qu’il apporte sur la table n’en est pas moins intéressant, car il renforce d’autant plus le personnage de Yukito et l’idée qu’il est un minimum une ordure qui, même s’il paraît sympa depuis quelques épisodes, a quand même fait des choses assez moralement douteuses.

Et comme je l’avais dit un peu plus tôt, j’adore écrire des scènes de vie où tout se passe bien. De fait, cette scène était un véritable plaisir à écrire, même si elle était improvisée à 90% avec les vagues outlines que j’avais décidé de mettre en place, a.k.a écrire une scène de flashback pour établir le lien entre Ryû et Yukito et utiliser Tarô comme menace pour pousser Ryû à se bouger un peu plus.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s