Les Chroniques de Loutre-Monde – Eastern Tails : Épisode 20

Sarah Crawford

La mâchoire de la konijin avait du mal à se refermer. Cette attaque tout simplement inédite et inouïe allait à l’encontre de la logique et des lois de la physique ! Comment est-ce que l’équipe adverse allait pouvoir l’emporter !?

Sarah se retourna pour regarder la réaction des autres membres du public. Personne n’était capable de s’en remettre. Soit ils avaient eux-aussi la mâchoire bloquée, soit ils hurlaient comme jamais ils avaient hurlé de leur vie. Leo aussi semblait impressionné.

Il fallut plus de deux minutes d’un bruit incomparable pour que le stade commence enfin à se calmer.

***

Ophelia Darkwater

Ophelia demanda à tout le monde dans son équipe de se remettre en place. Gareth en fit de même, après avoir laissé Colin poser sa jambe dans le bassin quelques minutes.

L’arbitre reprit sa place. « Bien ! On se calme, on se calme je vous prie… Car ce n’était que le premier round ! Êtes-vous prêts pour la suite ? »

Cette question était franchement inutile. Les esprits à peine calmés se chauffèrent à nouveau. « Parfait ! » Il se tourna vers les sportifs. « Êtes-vous prêts vous aussi ? »

Les membres de l’équipe de Lutricia levèrent leur pouce bien haut, tandis que ceux de Beayerd semblaient un peu démoralisés. « Mais non, ce n’est pas comme ça qu’il faut le prendre voyons ! Vengez-vous ! Montrez-leur de quoi vous êtes faits et offrez-nous le plus beau spectacle de nos vies ! » cria l’animateur.

Le public suivit. Ils acclamèrent l’équipe de Beayerd, ce qui les motiva à nouveau. Gareth et son équipe étaient désormais déterminés à égaliser. Ophelia et les autres étaient tout aussi remontés. « Parfait ! Trois… Deux… Un… Tiiiireeeez ! »

***

Lara et Colin tirèrent à nouveau de toutes leurs forces. La corde passa sans problème du côté de Lutricia. Au vu des expressions de douleur sur son visage , le kutz avait encore un peu mal à la jambe, mais tenait plutôt bien le coup, puisque seuls quelques centimètres avaient été cédés à l’équipe de Lutricia. En revanche, il encaissa plutôt mal le ballon de Grant qui le toucha au bras. Il manqua de lâcher la corde, mais la rattrapa suffisamment rapidement pour ne perdre que vingt centimètres supplémentaires.

Lara se prit une balle au niveau de l’épaule, tandis que toutes les autres furent déviées grâce au travail de Basil et Ophelia.

Les balles fusaient dans les deux sens. Et lorsqu’il ne restait plus de balles du côté de l’adversaires, Basil se saisit d’un ballon et plongea à nouveau, vingt secondes avant le passage de relais. Gareth hurla. « Attention ! Il va recommencer ». Ophelia, peu contente de l’avoir vu donner un signal d’alarme, lança un ballon à son encontre. Le beayern se le prit dans le bras, ce qui fit sourire la lutris.

Ce qui la fit moins sourire, ce fut de voir ledit ballon attrapé en plein rebond par Leila juste derrière. Son regard s’écarquilla lorsqu’elle se rendit compte de son erreur.

Basil émergea de la même manière que la dernière fois. Et alors qu’il tourbillonna pour lancer son coup et que la capitaine voulut le prévenir, un ballon lancé à pleine vitesse de la part de Leila atteignit le garçon dans le ventre.

Le public poussa un cri de terreur alors que le hundini tombait lourdement dans l’eau. Lara tourna la tête et cria en même temps qu’Ophelia. « BASIL ! » La corde partit d’un mètre en direction du marqueur de Beayerd.

Grant plongea. Pendant quelques secondes, Basil n’émergea pas. Ophelia, paniquée, voulut aller de l’autre côté du bassin, mais prendrait une pénalité si elle montait sur la plateforme. Lara continua de tirer pour éviter de perdre, tout en regardant la surface de l’eau, inquiète.

Puis le garçon refit surface tout seul, le visage déformé par la douleur, mais le pouce levé. Un cri de soulagement retentit à travers le stade. Grant le suivit hors de l’eau deux secondes plus tard.

Basil souffla quelques mots à l’oreille de Grant, qui le regarda d’un air choqué. Puis Ophelia le vit dire autre chose à son équipier, souriant.

L’arbitre siffla la prise de relais. Grant prit la place de Basil et mit quatre secondes à se hisser, ce qui n’était clairement pas à son habitude. Leila était déjà arrivée et aidait Colin à faire gagner quelques décimètres à l’équipe. Plus que quelques dizaines de centimètres et ils avaient gagné. « Mais qu’est-ce que tu fous !? » hurla Lara.

Grant s’empara de la corde et laissa Lara sauter de la plateforme. Elle se rapprocha de Basil.

Ophelia pouvait la voir s’inquiéter pour son frère, puis fut surprise de voir l’expression choquée de la lutris. À tous les coups, Basil lui disait qu’il avait demandé à Grant de céder la manche à l’équipe de Beayerd.

Cette impression fut confirmée lorsqu’elle vit Grant faire le minimum syndical. L’effort était visible sur son visage, mais les centimètres défilaient. Lorsqu’une balle l’atteignit mollement au bras, il lâcha la corde. L’équipe de Beayerd remporta la manche.

Une partie des spectateurs était déçue. L’arbitre siffla la fin de la manche, puis déclara un entracte de quinze minutes.

Ophelia se hissa aussi vite qu’elle le put pour voir Basil. « Ça va, chéri !? »

Le hundini vit qu’elle était morte d’inquiétude. « Oui oui… T’inquiètes.

— Je suis vraiment, vraiment vraiment désolée. »

Basil se mit à sourire. « Bah, ne le sois pas. C’était un risque après tout. »

La lutris grimaça, puis l’aida à sortir du bassin.

***

Sarah Crawford

« Quelle splendide finale ! » tonna l’arbitre. « Mais si vous pensiez que cet entracte ne serait qu’une simple pause tranquillou-bilou pour laisser le temps à l’équipe de se remettre de ces émotions, vous vous trompez lourdement ! Car, et c’est en cela que cette finale va être historique, deux dieux ont accepté aujourd’hui de se livrer à un duel légendaire ! Vous m’avez bien entendu, Mesdames et Messieurs ! Notre cher et vénéré dieu Edgar Bright va affronter ici et maintenant Stan Verdi, dieu d’un autre monde ! »

Des acclamations de stupeur s’élevèrent dans le public. Sarah vit les deux dieux se lever. Stan semblait enthousiaste. Edgar… Passablement ennuyé.

« Voici un match qu’il faut inscrire dans les livres d’Histoire et que vous pourrez raconter à vos enfants, petits-enfants et possiblement petits-petits-enfants. Vous pourrez leur dire… J’y étais ! J’y étais quand deux dieux ont décidé de défendre les couleurs de leur monde et que… Peut-être, notre monde aura vaincu l’autre. »

Sarah vit Stan mettre ses mains autour de sa bouche. « Ça, ça reste à voir ! »

Un immense éclat de rire parcourut le public. Sarah était légèrement déçue de voir que Leo était parti dans les vestiaires pour encourager l’équipe de Lutricia et ratait l’occasion de défendre son monde. Ceci dit, elle ne put s’empêcher de sourire en pensant qu’il était parti pour discuter avec Lara.

***

Ophelia Darkwater

« C’est de ma faute… Je n’aurais pas du balancer cette balle sur Gareth… » se lamenta Ophelia.

« Bah, c’est pas grave. » répondit Lara. « Tu lui as rabattu son caquet en plus de leur offrir une victoire bien naze. Là, ils doivent être en train de fulminer, je te parie.

— Possible… En attendant, on aurait pu avoir une victoire facile.

— Pfuh ! Une victoire facile n’est intéressante pour personne. » dit Harry. « Au contraire, là, on assure un sacré spectacle. Je te parie que le public va péter un boulon d’ici à ce qu’on revienne sur le terrain. »

Ophelia ne put s’empêcher de sourire. « Vous savez que je vous aime, les gars ? »




Instant making-of : Je ne sais plus quand j’ai créé l’aquachorda, mais je sais que ça date d’avant l’écriture de la première ligne de Leo Davis, puisque le partenaire/sidekick rigolo de Leo avant d’être remplacé par Lara était un champion d’aquachorda ultra imbu de lui-même, mais pétochard comme pas deux dès qu’il s’agissait de faire face au danger (et heureusement que je l’ai changé pour Lara, car elle a quinze fois plus de couches de complexité et reste très fun à écrire).

Pour ce qui est du sport en lui-même, parce que j’étais dans ma phase « à quoi pourraient jouer des loutres », j’ai décidé de faire un sport aquatique qui mélangerait des éléments de sports que j’aime bien, tout en restant suffisamment simple sur le papier pour que tout le monde puisse le comprendre sans avoir à regarder un manuel. Le tir à la corde étant compréhensible par tous et parce que je trouve ce sport amusant, il s’agissait d’une des premières choses à être passées au mixeur… Mais le tir à la corde ne pouvant se faire dans l’eau, j’ai ensuite eu pour idée de scinder ce sport en deux parties complémentaires. Avoir les différents membres de l’équipe pouvant déstabiliser les tireurs de corde était un concept intéressant et quoi de mieux que de le faire à coup de ballons dans la tronche ? Ayant été à une certaine époque un des meilleurs joueurs de balle au prisonnier de mes différentes écoles (parce que je jouais comme un personnage de cartoon), il n’était que naturel que j’y intègre cet élément-là, même si le parallèle avec le water-polo semble plus simple à faire du fait que les gens tirent des ballons depuis la surface de l’eau.

Enfin, concernant l’attaque spéciale de Basil, c’était un des rares « écarts dans la réalité » que je me suis permis de faire à l’époque de Leo Davis (maintenant surclassé par les talents quasi-surnaturels de tous mes épéistes), car j’avais envie de placer une référence plus ou moins subtile à Tidus, de Final Fantasy X, qui lui aussi défie les lois de la physique en sautant hors de l’eau à des hauteurs inhumaines… Et vu que le coup de Basil est beaucoup trop puissant, il fallait bien le mettre assez rapidement hors d’état de nuire pour éviter à l’équipe de Lutricia de gagner en à peine deux rounds, d’où le fait que l’équipe de Beayerd trouve très rapidement un moyen de le neutraliser, même si la méthode est assez violente… Désolé Basil…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s