Les Chroniques de Loutre-Monde : Eastern Tails – Épisode 29

« Mais pourquoi est-ce que vous n’avez pas essayé de l’arrêter ? » demanda Mamoru, furieux.

« Je… Je ne pouvais pas. Yukito était dans son droit. » répondit Yûzô.

« Mais… Vous ne pouvez pas quitter le pays ! Pas comme ça ! Pas maintenant ! »

Yûzô s’arrêta de faire son sac. « Écoute, Mamoru. C’est… C’est compliqué. Et quand bien même je voulais m’attaquer à lui, tu vois bien tous les gardes qui sont là et les autres à Shiba… Je n’ai aucune chance.

— Donc vous fuyez… » constata Mamoru.

Yûzô jeta violemment la veste qu’il préparait. « Est-ce que l’on a le choix ? Non. Concrètement. Est-ce qu’on en a un ? Combattre n’est pas une option, puisque je sais déjà qu’à dix de ces brutasses contre moi je n’ai absolument aucune chance et fuir ne ferait de repousser l’inévitable. Tu viens avec nous ou non et cette fois-ci, je ne déciderai pas pour toi. »

Le plus grand des silences envahit la pièce.

« J’accompagnerai Mamoru. » dit Jun, qui entra dans la chambre.

Mamoru et Yûzô se retournèrent.

« Après tout, Yukito m’a volontairement écarté de ses menaces. C’est bien pour une raison, non ?

— Oui, enfin… »

Jun interrompit son père. « Je le vois comme ça : soit Mamoru part en exil avec vous, auquel cas je viens aussi, ou bien Mamoru décide de rester ici pour retrouver ses grand-parents et je l’escorterai personnellement. Ce n’est pas non plus comme si j’avais un mauvais niveau au combat et puis bon, j’imagine que Mamoru n’envisage pas vraiment de s’installer dans un pays qu’il ne connait pas avec une famille qu’il n’a rencontré que deux jours plus tôt… »

Yûzô fixa son fils, perdu, l’espace de quelques secondes, avant de se tourner vers l’enfant. « Je… » Il se mit à réfléchir. « C’est ce que vous voulez vraiment, tous les deux ? »

Mamoru hocha de la tête d’un air embarrassé. « Ce n’est pas contre vous et Madame Naomi. En plus, j’imagine que mes grand-parents seront dévastés en apprenant la nouvelle de la mort de mon père, donc si je peux leur apporter un minimum de confort…

— Et puis de mon côté, je lui dois bien ça.

— Techniquement, tu ne me dois rien, Jun. » précisa Mamoru.

« Je sais, mais ça apaisera ma conscience de ne pas te savoir seul. » répondit Jun.

Yûzô regarda les deux garçons d’un air perdu. « Je comprends… Jun. Va informer ta mère de la décision que tu as prise. Et va aussi préparer tes affaires. Je finis les miennes et je te confierai de quoi faire le voyage. »

***

Ryû Sasaki

Aux alentours de 10h10, Ryû vit son père entrer dans la clinique. Il fit signe au médecin de partir, puis, une fois que la pièce fut close, le fils vit l’expression dépitée de son père. Il lui demanda. « Comment ça s’est passé ? »

Yukito se tourna vers son fils et grimaça. « Franchement… C’était un désastre. »

Le jeune hundini leva un sourcil. « Comment ça ?

— Eh bien… Tu as été vengé. Rassure-toi, il n’y a eu et n’aura aucun mort, on est désormais à la tête de la meilleure école du pays et Jun, le fils de Yûzô, s’est platement excusé pour ce qui s’était passé, si on regarde le côté positif des choses… »

Ryû était surpris que le fils de Yûzô s’excuse aussi faiclement, mais il sentait un mais venir. « Mais ?

— Mais… Mamoru Matsumae va probablement rejoindre ses grand-parents, donc pour ce qui est de récupérer leurs terres sans passer par la violence, je sens que l’on peut faire une croix dessus. Et j’ai… Envoyé Yûzô en exil. »

Ce n’était pas comme ça que c’était censé se passer ! Pensa Ryû. « Sérieusement ?

— Il… Il a agité mes erreurs passées et a insinué que j’étais un mauvais père, donc que je ne pouvais m’occuper de l’enfant et ça m’a mis en rogne, donc…

— Il sait pour Tarô ? »

Yukito se frotta le visage. « J’imagine que cette furie de Sonia est passée un jour pour lui en parler. Elle savait que Yûzô et moi étions plus ou moins frères, donc j’imagine qu’elle s’est obstinée à le traquer pour essayer de le forcer à me confronter là-dessus.

— Bizarre… Je me souviens pas qu’il était venu.

— Et je suis plutôt certain qu’elle est venue le voir après notre dernière rencontre. Ça expliquerait aussi en partie pourquoi il n’a jamais tenté de me recontacter ou qu’il ignorait mes requêtes…

— Je vois…

— Si j’ai un conseil à te donner, fiston, c’est bien de faire attention aux gens avec qui tu feras l’amour. Surtout s’il s’agit d’une rencontre d’un soir ou d’une semaine. Un accident est si vite arrivé et il peut te hanter bien plus longtemps que tu ne le crois. »

Ryû tira une tête dégoutée. « Ce… Erk. Ce n’était pas nécessaire, Papa…

— Hélas, mieux vaut que je m’assure que tu en prennes note. » Yukito soupira.

« Mais du coup, Yûzô ira où ?

— Aucune idée. Je leur ai laissé le champ libre de la destination. Ils iront là où ça les arrange le mieux, du moment que ce n’est pas dans mes pattes. D’ailleurs, en y repensant, qu’ils ne soient plus dans le pays va bien m’arranger sur le long-terme.

— Pour ce qui concerne le Plan ? »

Yukito sourit. « Oui. Puisque en l’état, je ne me sens pas lui expliquer ce que j’ai prévu et il y a tellement de chances pour qu’il l’interprête mal, doooonc… Eh, bon débarras.

— Oui, enfin si Tatie Sakura apprend la nouvelle. »

Ryû vit son père frissonner à l’évocation du nom de sa mère adoptive. « Je l’avais oublié, tiens… On… Fera comme si rien ne s’était passé, hein.

— Même si tout Shiba va répandre la nouvelle de la chute de l’école Kazehiko ? »

Un long silence envahit la clinique. « Eeeet… Meeeeerde… Erm… Déjà qu’expliquer tout ça à ta mère va être méga-coton, je… » Il se tourna vers la raion, qui lisait un livre à côté. « Juri ? Tu pourras veiller sur mon fils toute la semaine prochaine et celle d’après ? Je crois que mon agenda vient de pas mal se remplir. Je sais pas encore avec quoi, mais il est déjà rempli. »

Ryû ne put s’empêcher de sourire.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s