Les Chroniques de Loutre-Monde : Eastern Tails – Épisode 36

« Olà, Jirô !

— Oh, Haruna ! Ça fait une paye ! »

La fermière et le tenancier de l’auberge se firent la bise. « Un peu, ouais ! Bon pour le coup, je viens légèrement par intérêt, puisque ces deux jeunes garçons là, ils ont besoin d’une chambre pour la nuit et d’un transport pour aller à Gêmukyo. Tu penses pouvoir me faire ça ? »

Le vieux raion se caressa la barbe. « Tu viens toujours par intérêt toi… Mais pour la chambre, c’est jouable. » Il observa les deux garçons d’un air faussement menaçant. « Vous avez de l’argent sur vous, quand même ? »

Jun hocha la tête. « Nous avons de quoi payer, ne vous inquiétez pas, Monsieur.

— Bien ! Parce que même si je peux vous faire un prix grâce à la Miss, là, me faut quand même payer l’entretien, vous comprenez.

— Parfaitement. » répondit Mamoru d’un air diplomatique.

Le vieux raion sourit. « Parfait. Quinze goldos la nuit pour vous deux, ça ne vous étouffera pas ? »

Jun manqua de lever un sourcil. C’était carrément donné. « Aucunement, Monsieur. Merci beaucoup, Monsieur ! »

Le vieux raion ne put s’empêcher de sourire. « Au moins vous êtes reconnaissants. » Il lança un regard à la fermière.

« J’allais te remercier, oh ! » protesta la kutz.

Le raion explosa de rire. « Bah, ne t’inquiètes pas Haruna, je te connais bien… Après pour le trajet, vu l’heure, je ne sais pas si je pourrai faire quelque chose, mais j’imagine bien que quelqu’un partira pour la capitale demain. Dans tous les cas, j’imagine que vous êtes trempés jusqu’aux os et pas loin d’être morts de froid ? »

Jun haussa les épaules. « Juste un tout petit peu, je dois admettre. »

Le tenancier de l’auberge souffla du nez. « Heheh. Bah si vous voulez, on a des bains bien chauds juste derrière. » Son bras partit sous le bureau, puis il sortit des clés. « Attrapez. »

Jun réussit à réceptionner les clés sans problème.

« Joli ! Votre chambre est à l’étage. La numéro treize. Déposez vos affaires et revenez ici. Ma femme va vous préparer tout ce qu’il faut pendant que je m’occupe de la cuisine. J’espère que vous avez faim, car on a un joli poulet qui nous attend, grâce à Haruna ! »

Jun vit Mamoru sourire d’un sourire démoniaque… Possiblement parce qu’il avait eu la même idée que Jun en cela qu’ils allaient pouvoir se venger de l’enfer qu’aura été le trajet.

La fermière sourit. « Bon bah moi je vais y aller.

— Déjà ? » dit le raion, déçu.

« Faut que je fasse la livraison. Mais je reviendrai demain après-midi, promis !

— Avoue, tu vas encore faire la fête toute la nuit et te réveiller à pas d’heure…

— Je me demande d’où tu tiendrais cette idée… » répondit la kutz d’un air malicieux.

Le vieux raion sourit. « Sacrée Haruna ! Tu n’as pas changé.

— En même temps… Enfin bref. » Elle se tourna vers Jun et Mamoru. « J’imagine que vous ne serez plus là à mon retour, donc je vous dis à une prochaine fois peut-être et surtout bon courage pour le reste de votre voyage. »

Mamoru et Jun s’inclinèrent. « Merci énormément pour votre aide, Madame. » dit le jeune kutz.

« Bah, c’est normal. Allez, à la prochaine. »

La kutz sortit de l’auberge, puis Mamoru eut l’air préoccupé par quelque chose. Il se tourna vers le raion. « Excusez-moi… Vous ne connaîtriez pas le nom de cette femme ? Elle ne nous l’a jamais dit.

— Oh, eh bien elle s’appelle Haruna Onsen. Pourquoi ?

— Juste pour savoir. » répondit vaguement Mamoru.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s