Les Chroniques de Loutre-Monde : Eastern Tails – Épisode 38

Ryû Sasaki

Après une nouvelle séance plus que désagréable de soins pour éviter à la plaie de se rouvrir sous le regard inquiet de son père et un repas assez consistant, Ryû se leva pour aller voir Iori, qui s’était réveillée.

« Ça va, Iori ? » demanda le jeune hundini.

« C’est à moi de vous poser la question en premier, Maître. » pesta la lutris.

Ryû sourit.

Iori fit un geste vague de la main. « Eh, on va dire que ça va… Peux toujours pas bouger, donc ça c’est gonflant.

— J’imagine. » répondit Ryû.

« Mais vous, Maître ? Vous tenez le coup ? »

Le jeune hundini soupira. « Franchement… Je suis devenu encore plus un boulet qu’avant… Ma vie est juste parfaite. »

Il vit la lutris rouler des yeux. « Vous n’êtes un boulet que si vous continuez d’agir comme ça.

— Hey ! Pas cool !

— Bah excusez-moi, Maître, mais c’est ce que je pense sincèrement. Je ne sais pas ce que c’est que d’être handicapé en dehors de ce truc, là, mais si je me souviens bien, Maîtresse Sakura aussi a perdu un œil au combat.

— Oui, enfin elle, elle s’est battu pour le perdre tout en tentant de sauver Papa. Pas…

— Mais on s’en tape ! » interrompit Iori. « Regardez-la : un œil en moins et elle continue de se battre ! »

Yukito entra en trombe dans la pièce. « Qu’est-ce que ? Iori ? »

La lutris pointa Ryû du doigt. « Non, mais j’expliquais à votre fils que votre mère vous tiendrait encore tête si elle avait quelques années en moins, même malgré la perte de son œil. » Voyant l’expression choquée de son patron, elle élabora. « Maître Ryû était en train de me dire une connerie comme quoi il était devenu inutile juste parce qu’il avait perdu le sien, du coup, je pensais pertinent de parler de Madame Sakura. »

Un long silence envahit la pièce. Yukito regarda son fils, qui fixait tristement le sol, puis jeta un regard à la lutris.

« Ce… C’est vrai. » admit Yukito.

« Oui, ‘fin Tatie Sakura a toujours été une battante… » marmonna Ryû.

Yukito soupira. « Quand bien même elle l’est, ça ne veut pas dire que si elle ne l’était pas, elle serait inutile. » Le père posa ses mains sur les épaules de son fils. « Et toi, tu ne l’es certainement pas. Alors certes, je suis désolé si tu en as eu l’impression à cause de mon éducation, mais je voulais essayer de t’endurcir… S’il y a bien quelqu’un d’inutile ici, c’est bien moi. Je… » Il n’arrivait pas à trouver ses mots.

Ryû leva la tête et vit la tristesse dans le regard de son père. « Ce n’est pas de ta faute Papa… J’imagine que c’est un peu la nôtre… À nous deux.

— Voilà, c’est bien ce que je disais ! » s’exclama Iori. « Ryû, tu n’es pas inutile et… » Elle vit l’expression agacée de Yukito. « Eeeet je casse un peu le moment… Ok, je me la ferme. »

Ryû ne put s’empêcher de sourire. Yukito prit son fils dans ses bras, et pleura.

***

Jun Kazehiko

Jun se réveilla au beau milieu de la nuit en sursaut. Il faisait sombre, mais il pouvait très clairement entendre la respiration hachée de Mamoru, qui s’était réveillé en hurlant.

Le jeune hundini sauta de son lit pour se précipiter vers celui du garçon. « Mamoru, ça va ? »

Le jeune kutz tremblait comme une feuille et avait du mal à respirer. Machinalement, Jun le prit dans ses bras et sentit les larmes qui coulaient sur ses manches. « Tout va bien Mamoru… Tout va bien… »

Il fallut un peu plus de deux minutes pour que le garçon se rende compte qu’il était à l’auberge de Nekojima.

« Tu veux que je dorme avec toi ? » demanda Jun.

Mamoru ne put pousser qu’un faible grognement que le jeune hundini interpréta comme un oui.

Jun tenta tant bien que mal de se glisser dans le lit, puis attendit que le jeune kutz se rendorme avant de fermer les yeux.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s